40 observations sur les Galapagos

Posted by on Avr 15, 2013 in Equateur, Pays | Commentaires fermés sur 40 observations sur les Galapagos

Résumé: Si vous projetez un voyage aux Galapagos vous trouverez dans cet article quelques informations destinées à rendre votre séjour plus agréable.

Après deux mois passés aux Galapagos (en grande partie sur l’île de Santa-Cruz) on a pensé qu’il serait intéressant de partager avec vous cette liste d’observations et d’informations pratiques sur l’archipel.

C’est parti!

  1. La devise locale est le Dollar américain.
  2. Il y a trois compagnies aériennes locales qui vont aux Galapagos: LAN, Tame, et Aerogal.
  3. Il y a deux aéroports aux Galapagos: un sur l’île de Baltra pour rejoindre l’île de Santa-Cruz, et un autre sur l’île de San Cristobal.
  4. Vous devez payer un visa de 10$ pour aller aux Galapagos (si vous partez de l’Equateur) et 100$ pour l’entrée dans la réserve nationale payables en dollars US et en liquide seulement.
  5. La course en taxi en ville coûte 1$.
  6. IMG_1227

    Un taxi à Puerto Ayora

  7. On ne peut pas boire de l’eau du robinet sur les îles car bien que traitée elle n’est pas potable.
  8. Vous pouvez acheter de l’eau purifiée il y a des bouteilles de plusieurs tailles la plus grande étant de 20 litres (8$ de consigne pour la bouteille et ensuite 2$ pour remplir).
  9. Le hors-bord pour aller d’une île à une autre coûte entre 25$ et 30$ suivant la qualité du bateau.
  10. Ça coûte aussi entre 25$ et 30$ pour louer un taxi et visiter les sites et les autres plages de l’île, ce prix comprend le temps d’attente.
  11. Santa-Cruz est l’île la plus peuplée de l’archipel, on y trouve beaucoup de restaurants, cafés, magasins.
  12. Le climat est assez imprévisible même si les températures sont stables.
  13. On peut voir beaucoup d’animaux rien que dans les ports.
  14. IMG_3428

    Une raie manta vue du quai

  15. Chaque île a ses propres spécificités, son propre éco-système et est indépendante des autres îles de l’archipel.
  16. Il faut payer une taxe de 5$ pour se rendre sur l’île d’Isabela.
  17. L’état de la mer est imprévisible et n’est pas indiqué sur les plages.
  18. La plupart des habitants ne parlent pas anglais, sauf les personnes qui travaillent dans les agences de voyage.
  19. Vous trouverez beaucoup de poisson et de fruits de mer dans les menus des restaurants.
  20. IMG_3244

    Poisson à la noix de coco dans un restaurant

  21. Si vous voulez visiter toutes les îles de l’archipel, vous devrez faire une croisière car seulement quatre des dix-huit îles sont habitées.
  22. Un “almuerzo” (plat du jour) au restaurant coûte entre 3,50$ et 4$ dans les restaurants locaux.
  23. Recyclage: il y a des poubelles pour le papier et le plastique presque partout.
  24. Malgré tout, on a trouvé pas mal d’huiles, de plastique et d’autres déchets dans l’eau spécialement dans les ports, on a pensé que pour une réserve naturelle, et un site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’eau devrait être plus propre!
  25. Sur l’île de Santa-Cruz, les plus gros iguanes marins se trouvent sur la plage de Tortuga Bay.
  26. IMG_2504

    Un iguane marin

  27. Malgré les programmes de conservation et de protection, beaucoup d’espèces (faune et flore) endémiques de l’archipel sont menacées d’extinction à cause de l’activité humaine.
  28. L’hôtel le moins cher qu’on a trouvé à Santa-Cruz proposait une chambre double avec salle de bain pour 20$.
  29. Pour réserver un tour de dernière minute (souvent moins cher) dans une agence le meilleur moment est de le faire avant la fermeture des agences.
  30. Pour avoir un meilleur prix vous pouvez vous mettre d’accord directement avec les capitaines des bateaux que vous trouverez au port.
  31. On n’a pas pu utiliser notre Macbook Air car il n’est pas compatible avec les routeurs locaux, cela ne concerne que certaines versions du Macbook car d’autres utilisateurs ne rencontrent pas de problèmes.
  32. L’internet est lent même dans les cybercafés.
  33. A votre arrivée à Santa-Cruz en venant de Baltra, vous pouvez prendre un taxi à 15$ ou le bus local ( 1,80$- 45 min) pour aller à Puerto Ayora qui se trouve complètement de l’autre côté de l’île.
  34. IMG_3090

    Coucher de soleil à Puerto Ayora.

  35. Vous pouvez visiter la plupart des sites et plages de Santa-Cruz sans guide.
  36. Il y a une aire de camping sur la plage de Garrapateros, attention aux moustiques cependant!
  37. Vous pouvez louer un vélo à l’heure ou à la journée (15$/20$). Vous pouvez aussi acheter un vélo neuf pour 100$/120$ et le revendre quand vous partez.
  38. Il y a des petites annonces aux abords des supermarchés et à côté du marché au poisson. Vous pouvez trouver des appartements à louer ainsi que toutes sortes de choses à vendre ou à acheter.
  39. Il y a beaucoup de supermarchés à Puerto Ayora (capitale de Santa-Cruz) un des plus populaires est celui qui se trouve en face du port.
  40. Il y a des banques et des guichets automatiques à Puerto Ayora.
  41. Vous pouvez retirer de l’argent à l’intérieur de la banque avec une carte de crédit, il faut prendre votre passeport ou une photocopie avec vous.
  42. Le bateau-taxi coûte 0,60$ par personne.
  43. IMG_2597

    Les bateaux-taxi jaunes

  44. Le taux de criminalité est beaucoup plus bas aux Galapagos que dans le reste de l’Equateur.
  45. Vos bagages sont fouillés pour des raisons écologiques à votre arrivée à l’aéroport ainsi qu’avant de quitter ou de débarquer sur une île.
  46. Ce n’est pas très facile de trouver un masque et un tuba et ça coûte assez cher, il en est de même pour la location (5$/jour). Emmenez votre équipement si vous pouvez.