Etourderie…..à New York.

Posted by on Oct 22, 2012 in Etats-Unis, Pays | 0 comments

Je venais juste d’arriver à New York, et j’étais vraiment content car pour un coup j’avais vraiment fait un voyage confortable après avoir passé la nuit d’escale à l’aéroport de Zurich dans une chambre privée qui m’a coûté 80$.

the room in the airport

the room in the airport

J’ai donc fait la queue aux passeports et à mon grand étonnement  j’ai terminé les démarches en 5 minutes (ce qui prend habituellement plus de trois heures entre la fouille arbitraire et le questionnement).

Comme je n’avais que mon petit sac à dos et donc pas de bagages à récupérer, je suis sorti de l’aéroport en un record de 10 minutes.

Les transports en commun à New York sont les meilleurs de tout le pays et c’est vraiment facile de trouver son chemin et comme c’était la deuxième fois que j’allais à New York, je me suis repéré très facilement. J’ai donc pris place dans le wagon du métro et me suis installé confortablement en vue d’une petite sieste vu que j’allais pouvoir profiter de toute la ligne soit environ 45mn.

Malheureusement, j’ai découvert que j’avait pris la mauvaise direction, et j’ai dû descendre après une station qui était en fait la dernière de la ligne.

Une fois descendu, je me suis senti très léger!!! Cette légèreté m’a tout de suite semblé louche… J’ai eu l’impression qu’il me manquait quelque chose…. “Mais oui mais oui, j’ai bien vu un gros Minet” aurait dit Titi! Mais pour moi c’était plutôt : “#%*%#+*^%#… j’ai bien oublié mon sac dans le wagon, ce n’est pas un rêve!!! ” Le sac qui contient bien sûr mon précieux passeport, mon argent, etc…

Même scénario: crise de panique, je commence à courir à droite à gauche tel un papillon affolé, à crier pour qu’on empêche le train de bouger, les gens commencent à me regarder bizarrement, mais bon à New York on ne s’étonne plus de rien.

Après avoir repéré deux agents de nettoyage au bout du métro, j’ai recommencé à hurler en leur demandant d’empêcher le métro de partir! Ils m’ont regardé avec beaucoup de pitié étant donné que le c’était l’arrêt final et que de toute façon le métro n’irait nulle part! Ce que dans ma panique je n’avais pas remarqué bien sûr! J’ai commencé à leur expliquer la situation dans un mélange d’anglais, de français, et d’arabe, le tout assaisonné de beaucoup de gestes… Ce après quoi ils ont compris que j’avais oublié quelque chose dans un wagon, et que je voulais qu’ils ouvrent les portes. Ce qu’ils ont fait de ce pas.

J’ai donc commencé à regarder dans chaque wagon à la recherche de mon sac, quand tout à coup, j’aperçois un homme avec mon sac chéri, en train de marcher dans la direction opposée. Je recommence à hurler et à gesticuler (pour la 3ème fois en 15 mInutes!), jusqu’à ce que je découvre que l’homme en question était le conducteur du métro “Ooops!”

Je lui ai expliqué que c’était mon sac, et que j’étais vraiment reconnaissant qu’il l’ait trouvé. Il m’a regardé lui aussi avec beaucoup de pitié, alors que je lui souriais bêtement.

J’ai vérifié que j’avais bien mon passeport et j’ai commencé à me détendre et à redevenir normal.

La morale de l’histoire: Vérifiez que vous avez toutes vos affaires quand vous quittez un endroit.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *