Nos premiers jours à La Paz

Posted by on Nov 25, 2012 in Bolivie, Pays | 2 comments

On est arrivés à La Paz au milieu de la nuit après un vol très fatigant en provenance de Los Angeles. La première chose qu’on voit quand l’avion commence sa descente (et en général la nuit) sont les lumières de la ville qui ne sont pas toutes jaunes comme dans la plupart des autres grandes villes mais bleues et jaunes. On a vraiment l’impression d’arriver dans un immense sapin de Noël. Les dénivellations de la ville accentuent la beauté de ce paysage nocturne.

1$=6,95BoB (2012)

On a trouvé une chambre sur le siteweb Airbnb et on a été accueillis par une famille bolivienne. Leur appartement est situé au sud de La Paz à environ 20mn en voiture du centre ville. Natalia et sa mère Térèsa nous attendaient et après nous avoir montré la chambre et la salle de bains on s’est vite couchés car il était 4 heures du matin.

On a pas dormi autant qu’on aurait cru après ce long vol et on s’est réveillés à 11 heures, alors on a décidé de commencer à explorer la ville. Dès qu’on est sortis, la première chose qu’on a vu est le paysage fascinant (La Paz est bel et bien au beau milieu des montagnes), et les rues pavées du quartier Alto Obrajes.

IMG_8073

Vue d’un des ponts

Heureusement on n’a eu aucun problème concernant le mal de l’altitude. On a pris un taxi pour aller au centre ville dans le quartier de l’église San Francisco, qui est le quartier historique de La Paz. On s’est baladés tout l’après midi dans cette partie de la ville. Les rues pavées qui montent et qui descendent font vraiment la beauté de ce quartier. Il faut prendre son temps car on est vite essoufflé. Il y a des Cholitas (les femmes qui portent les habits traditionnels boliviens) partout mais aussi des gens habillés à l’européenne, ou à l’américaine. Certaines personnes sont très typées d’autres ont une physionomie complètement européenne.
Il a commencé à pleuvoir (on est au début de la saison des pluies) alors on a décidé d’aller manger dans un restaurant cubain de la rue Sagarnaga qui est vraiment le quartier touristique de La Paz. Après on a continué notre balade, on a acheté à manger et on est rentrés. Depuis ce premier jour, j’ai adoré La Paz malgré la pluie et la fatigue.

IMG_8082

Une Cholita

En rentrant, on a pu discuter plus longuement avec Natalia et sa mère. Natalia parle parfaitement anglais, et elle a passé beaucoup de temps à nous parler de son pays. Beaucoup de gens en Bolivie travaillent dans les mines d’or, d’argent ou d’autres métaux qui sont une des ressources principales du pays (le fameux or des Incas!). On a aussi beaucoup appris sur les relations entre la Bolivie et les autres pays ainsi que sur les Boliviens eux même et les différences culturelles à l’intérieur du pays. Natalia et sa mère nous ont parlé des autres provinces et villes du pays (en particulier d’Oruro d’où elles sont originaires), et nous ont donné des conseils concernant les endroits à voir, ce qui nous a bien aidés car on n’avait pas beaucoup planifié la suite du voyage et le pays est vraiment grand.

Térèsa est directrice d’une école et elle travaille aussi sur un programme de sensibilisation sur les risques d’éboulements à La Paz. Elle ne parle pas anglais mais elle parle quechua comme beaucoup de gens ici. Elle m’a emmenée à une conférence sur La Paz, l’architecture de la ville, sa géographie et sa topographie qui constituent la beauté de la ville mais aussi ses dangers. Chaque année beaucoup de gens meurent dans les éboulements car ils ne veulent pas quitter leurs habitations instables, leurs quartiers; un peu comme les habitants des régions volcaniques qui ne quittent jamais leurs terres. La Paz est aussi construite sur environ 500 rivières ce qui augmente les risques d’éboulements.

IMG_8090

Une maison près de la Plaza Abaroa

On a passé le reste de nos 10 jours à La Paz entre le centre ville où on a fait prolonger nos visas et où j’ai fait mon vaccin contre la fièvre jaune, et le quartier Alto Obrajes où on habite. Alto Obrajes est un grand quartier de La Paz, mais la partie où on habite est plutôt résidentielle, c’est très calme, il y a quelques boutiques, quelques restaurants, un marché et beaucoup de chiens dans les rues qui ne sont pas toujours très amicaux…

IMG_8109

Une rue à Alto Obrajes

Les jours où on allait au centre ville étaient synonymes de jours de marche! C’est assez facile de se repérer dans La Paz, mais les rues montent et descendent tout le temps, donc il ne faut pas se presser (pour un coup!) sinon on s’essouffle vite. En général, on se promenait entre le quartier de l’église San Francisco, El Prado (avenue principale), avenue Camacho, Plaza Abaroa, Plaza del Estudiante où on a trouvé une mosqué (lien en anglais)

IMG_8166

L’église San Francisco

J’ai vraiment adoré me balader dans les rues de la ville. Il n’y a pas trop de circulation, les gens sont sympas (même s’ils sont plutôt réservés), le temps ( en Novembre) est doux dans la journée (15/20°), il fait plus frais dans la soirée (10°), mais dans la nuit les températures descendent jusqu’à zéro°. Et il y a partout la vue sur les montagnes parfois enneigées.

IMG_8072

Vue du centre ville de La Paz

Il y a une multitude de restaurants et de cafés où on peut se reposer. Dans les restaurants ils servent El Almuerzo (le déjeuner), ça coûte entre 15 et 20 bolivianos, et c’est un repas complet avec une soupe, un buffet de salades et un plat de viande avec riz et légumes, quelquefois il y a le dessert. Le déjeuner est le repas le plus important en Bolivie et certaines personne rentrent chez elles pour déjeuner même dans les grandes villes.

IMG_8102

Salades dans un petit restaurant à Alto Obrajes

On trouve aussi du très bon café dans des stands, des kiosques et les restaurants. Et vous pouvez manger des saltenas, et des empanadas (chaussons fourrés au poulet, à la viande ou au fromage) partout.

IMG_8146

Un bon café près du Mercado Soporachi.

Bien sûr on n’a pas tout visité à La Paz comme on a l’intention d’y revenir avant de partir pour l’Equateur pour continuer à visiter cette superbe ville.

2 Comments

  1. Salut Ariane,

    Tu écris très bien et tu nous fais découvrir la Paz, les gens la-bas et la culture – cela me donne envie d`y aller. Les photos aussi sont magnifiques! Merci bcq d’avoir partagé

    • Coucou ma belle,
      Merci pour les compliments :)) et pour les commentaires. On essaie de faire de notre mieux avec les photos (c’est facile quand le paysage est très beau!) et le blog. Bises à toi, et bonjour à tout le monde à GP.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *